Actualités

Retraite : ce qui change pour les personnes handicapées

Logo de la CNAV Adoptée en novembre dernier, la loi réformant le système de retraite comprend plusieurs mesures concernant les personnes handicapées et les parents ayant élevé un enfant handicapé.

Le principal point de la réforme est le relèvement progressif de l’âge légal de départ en retraite à 62 ans au lieu de 60. Parallèlement, l’âge minimum pour le droit à une retraite à taux plein est repoussé progressivement à 67 ans au lieu de 65 aujourd’hui.

Deux autres mesures intéressent directement les personnes en situation de handicap et leurs proches :

  • A partir du 1er juillet 2011, les assurés titulaires de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) pourront bénéficier d’une retraite anticipée à partir de 55 ans , s’ils remplissent par ailleurs les conditions de durée d’assurance et de cotisations.
    Rappelons que cette possibilité existe aujourd’hui uniquement pour les assurés handicapés dont le taux d’incapacité est d’au moins 80 %.
  • Les parents ayant élevé un enfant handicapé pourront continuer à bénéficier automatiquement d’une retraite à taux plein à 65 ans (et non 67 ans).
    Pour cela, ils doivent avoir bénéficié d’au moins un trimestre de majoration de la durée d’assurance vieillesse accordée dans le cadre de l’ AEEH ou de la PCH , ou avoir été salarié ou aidant familial de l’enfant pendant au moins 30 mois (dix trimestres) dans le cadre de la PCH aide humaine.
    La loi entend ainsi aider les parents dont l’activité professionnelle a été réduite en raison de leur présence auprès de l’enfant.

Découvrez nos vidéos