Parcours scolaire ou éducatif

Orientation vers le milieu médico-social

Si la scolarité en milieu ordinaire n’est pas possible, la Commission des droits de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) peut prononcer une orientation vers un établissement ou un service médico-social spécialisé, à temps plein ou à temps partiel, avec une prise en charge des besoins éducatifs et thérapeutiques.
 
Les établissements médico-sociaux se caractérisent par des spécificités qui permettent de répondre aux besoins des enfants et adolescents handicapés.
 
Les Instituts Médico-Educatifs (IME) dispensent une éducation et un enseignement spécialisés pour des enfants et adolescents atteints de déficience intellectuelle conformément à leur projet personnalisé de scolarisation (PPS). Les IME sont spécialisés selon le degré et le type de handicap du public accueilli. Ils regroupent les Instituts Médico-pédagogiques (IMP) qui reçoivent les enfants de 6 ans à 14 ans (possible jusqu’à 16 ans) et les Instituts médico-professionnels (IMPro) qui accueillent les jeunes à partir de 14 ans jusqu’à 20 ans (Une dérogation après 20 ans est possible sur décision de la CDAPH en fonction de l’agrément de l’établissement).
 
Les Instituts Thérapeutiques, Éducatifs et Pédagogiques (ITEP) ont pour vocation d’accueillir et d’accompagner de manière personnalisée des enfants ou des adolescents présentant des difficultés psychologiques dont l’expression, (notamment les troubles du comportement) perturbe gravement la socialisation et l’accès aux apprentissages. Ils proposent des modalités d’accompagnement diversifiées, modulables et évolutives en fonction des besoins.
 
Les Institut d’Education Sensorielle (IES) accueillent des enfants et des adolescents qui ont un handicap auditif et/ou visuel. Ils prennent en compte le recours à des moyens spécifiques pour le suivi médical, l’acquisition des connaissances scolaires et l’accès à l’autonomie sociale.
 
Les Institut d’Education Motrice (IEM) accueillent et accompagnent des enfants ou des adolescents présentant une déficience motrice. Ils assurent le suivi médical, la scolarisation, la formation générale et professionnelle des enfants et adolescent, afin de réaliser leur inclusion sociale et professionnelle. L’accueil temporaire en IEM permet un temps de répit aux aidants à raison de 90 jours maximum par an.
 
Des services d’éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD) constitués d’équipes pluridisciplinaires peuvent être également proposés aux enfants et adolescents handicapés. Ces services apportent un soutien spécialisé à l’enfant ou l’adolescent handicapé pour le maintenir dans son milieu de vie ordinaire et d’éducation. Les SESSAD participent à l’intégration scolaire ou à l’acquisition de l’autonomie.
Le soutien du SESSAD peut prendre différentes formes selon l’âge et les besoins de l’enfant (soutien scolaire et social, soins spécifiques, soutien à la famille) :

  • SAAAIS pour déficients visuels (Service d’aide à l’acquisition de l’autonomie et à l’intégration scolaire)
  • SSEFIS pour déficients auditifs (Service de soutien à l’éducation familiale à l’intégration scolaire)
  • SAFEP pour déficients sensoriels de 0 à 3 ans (Service d’accompagnement familial et d’éducation précoce)
  • SSAD pour les enfants polyhandicapés (Service de soins et d’aide à domicile).
     

Etablissements pour polyhandicapé :

  • Les Centre pour l’enfant et l’adolescent polyhandicapé (CEAP) ont pour missions l’accueil de l’enfant ou de l’adolescent, la surveillance médicale, les soins, la rééducation, et la scolarisation des enfants accueillis.
  • Les Centres d’Education Motrice (CEM) ont pour mission d’assurer une éducation spécialisée et des soins afin de construire avec les jeunes un projet de vie visant à leur offrir une place de citoyen à part entière.
     

Consultez la liste des établissements et services pour enfants/adolescents dans notre annuaire des partenaires en cliquant ici.

Découvrez nos vidéos