Allocation pour adulte handicapé (AAH)

Montant

Le montant de l’AAH à taux plein est fixé à 900 euros par mois depuis le 1er novembre 2019 pour une personne seule sans ressource (avec un taux d’incapacité compris entre 50 % et 79 % ou plus).

L’AAH peut être cumulée mensuellement :
- avec la majoration pour la vie autonome,
- avec le complément de ressources (dans le cadre de la garantie de ressources),
- avec une pension d’invalidité ou une rente d’accident du travail si leur montant est inférieur à celui de l’AAH à taux plein.

L’AAH peut être perçue en complément d’une pension de vieillesse ou d’invalidité ou d’une rente d’accident du travail si leur montant est inférieur à celui de l’AAH à taux plein. Dans ce cas, une AAH dite différentielle est versée pour amener le cumul des deux prestations (pension ou rente plus AAH) au niveau de l’AAH à taux plein.

Après une période de 60 jours d’hospitalisation en établissement de soins ou d’hébergement en MAS, l’AAH est réduit à 30 % de son montant. Cette réduction ne s’applique dans certains cas, en particulier si l’allocataire a un enfant ou un ascendant à sa charge ou s’il est astreint au paiement du forfait hospitalier.

Les revenus d’activité professionnelle en milieu ordinaire peuvent, sous certaines conditions, se cumuler avec l’AAH. Lorsque le demandeur ou le bénéficiaire de l’allocation perçoit, au jour du dépôt de la demande ou en cours de service, des revenus d’activité professionnelle, la condition de ressources s’apprécie au regard des revenus perçus au cours du trimestre de référence, c’est-à dire au cours des trois mois civils précédent la période de droits, cette dernière correspondant aux 3 mois faisant suite au dépôt de la demande.

Pour en savoir plus : www.service-public.fr

Découvrez l’AAH en Facile à lire et à comprendre (FALC) en cliquant sur l’icône ci-dessous.

Découvrez nos vidéos