Actualités

Christine CARUEL succède à Gérard SANGARIA à la présidence de la CDAPH

Christine CARUEL succède à Gérard SANGARIA à la présidence de la CDAPH (Cliquez sur l'image pour lire l'article) La commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées, qu’on nomme fréquemment la CDAPH, s’est réunie le 19 février 2019 en séance plénière dans l’hémicycle du Conseil départemental. Près de 80 personnes ont été réunies à l’occasion d’une séance de renouvellement des membres, nommés conjointement par le Président du conseil départemental et le préfet, pour un nouveau mandat de 4 ans.

Cette réunion avait pour enjeu principal d’élire la gouvernance de la commission pour les deux prochaines années. La loi a prévu que cela se passe à bulletins secrets parmi les membres titulaires. La Sous-préfète en charge de la cohésion sociale et la vice-présidente du conseil départemental en charge des personnes handicapées ont animé ces élections.

C’est finalement un trio féminin qui a été élu brillamment pour piloter le travail de la CDAPH : Christine CARUEL (Autisme Réunion) est la nouvelle présidente. Marie Paule BALAYA (élu départemental) est sa première vice-présidente et Saida AIT AARAB (UNAFAM) est la deuxième vice-présidente.

Tous les membres et invités présents ont aussi salué le travail effectué par le président sortant, Gérard SANGARIA, qui s’est impliqué dès 2006 au sein de cette instance pour en devenir en 2012 son président. Après trois mandats successifs, Gérard SANGARIA a souhaité passer la main. Il semblait très touché et ému devant les témoignages et les remerciements qu’il a reçus lors d’un moment convivial de repas-partage.

La CDAPH renouvelée n’a pas perdu de temps et s’est déjà réunie sous la houlette de sa nouvelle présidente les 21 et 22 février.

Pour rappel,

- la CDAPH est la commission qui statue sur les demandes des personnes (enfants, jeunes et adultes) qui sollicitent la MDPH pour répondre à leurs besoins de compensation du handicap. La CDAPH est une instance composée de plusieurs types de membres : des institutionnels, des syndicats, des associations de personnes handicapées ou de parents d’élèves,… Depuis sa création en 2006 à la Réunion, la CDAPH a toujours été présidée par un représentant associatif, ce qui fait de notre territoire un des pionniers de l’implication des représentants associatifs dans la gouvernance de la commission.

- La MDPH a pour mission de veiller à son fonctionnement et de lui apporter une expertise sur les situations individuelles examinées avant que les membres statuent sur chaque cas. Il est important de rappeler que c’est bien la CDAPH qui est seule habilitée à prendre des décisions (sauf pour les demandes de carte mobilité inclusion où elle émet un avis simple. C’est le conseil départemental qui a le pouvoir de décision concernant les cartes mobilité inclusion).

Découvrez nos vidéos