MDPH de La Réunion, Maison Départementale des Personnes Handicapées de La Réunion

Logo de la MDPH de la Réunion - Maison Départementale des Personnes Handicapées de La Réunion

Allocation pour adulte handicapé (AAH)

  • Allocation pour adulte handicapé (AAH)

    L’allocation aux adultes handicapés (AAH) est une allocation de solidarité. Elle vise à assurer un revenu minimum aux adultes en situation de handicap pour leur permettre de faire face aux dépenses de la vie courante.
    L’AAH est attribuée à partir d’un certain taux d’incapacité, sous réserve de remplir des conditions de résidence, d’âge et de ressources.
    L’AAH est versée mensuellement par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou par la MSA si c’est votre caisse de sécurité sociale. Si vous bénéficiez (...)

    Lire la suite
  • Conditions d’âge

    Age minimum
    Pour bénéficier de l’AAH, le demandeur doit être âgé :
    • de plus de 20 ans,
    • ou avoir entre 16 et 20 ans et ne plus être considéré à la charge de ses parents pour le bénéfice des prestations familiales.
    Age maximum
    L’AAH n’est plus versée à partir de l’âge légal de départ à la retraite (qui dépend de l’année de naissance). A cet âge, les bénéficiaires ayant exercer une activité professionnelle peuvent percevoir une pension de retraite.
    Cependant, les bénéficiaires atteints d’une incapacité permanente (...)

    Lire la suite
  • Conditions de résidence

    Pour percevoir l’AAH, il faut :
    • résider de manière permanente en France (les ressortissants de l’Union Européenne doivent avoir résidé en France les 3 mois précédant la demande).
    • être en situation régulière (être en possession d’un titre de séjour régulier ou être titulaire d’un récépissé de renouvellement de titre de séjour pour les personnes de nationalité étrangère.
    Pour en savoir plus : www.service-public.fr
    Découvrez l’AAH en Facile à lire et à comprendre (FALC) en cliquant sur l’icône (...)

    Lire la suite
  • Conditions de ressources

    Les personnes handicapées peuvent bénéficier de l’AAH si leurs conditions de ressources sont inférieurs à un plafond.
    Le montant à l’allocation varie en fonction de la situation de famille du demandeur (personne vivant seule ou avec un(e) conjoint(e) et en fonction du nombre d’enfants à charge).
    Les ressources prises en compte sont donc l’ensemble des revenus nets du demandeur et de son conjoint (concubin ou pacsé). Le total des ressources ne doit pas dépasser le plafond fixé par la CAF.
    A noter : (...)

    Lire la suite
  • Conditions liées au handicap

    L’AAH est accordée au demandeur si la Commission des droits de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) lui reconnait :
    • soit un taux d’incapacité supérieur ou égal à 80 %,
    • soit un taux d’incapacité compris entre 50 % et 79 %, et présenter une RSDAE* « Restriction Substantielle et Durable d’Accès à l’Emploi », c’est à dire ne pas pouvoir travailler suffisamment à cause du handicap, pour une période d’au moins un an.
    (*) La restriction est substantielle lorsque le demandeur rencontre des difficultés (...)

    Lire la suite
  • Montant

    Le montant de l’AAH à taux plein est fixé à 900 euros par mois depuis le 1er novembre 2019 pour une personne seule sans ressource (avec un taux d’incapacité compris entre 50 % et 79 % ou plus).
    L’AAH peut être cumulée mensuellement : avec la majoration pour la vie autonome, avec le complément de ressources (dans le cadre de la garantie de ressources), avec une pension d’invalidité ou une rente d’accident du travail si leur montant est inférieur à celui de l’AAH à taux plein.
    L’AAH peut être perçue en (...)

    Lire la suite

Découvrez nos vidéos