MDPH Réunion - Maison Départementale des Personnes Handicapées de la Réunion

Accueil du site > Actualités > Visite de Sophie CLUZEL à la MDPH

Actualités

Visite de Sophie CLUZEL à la MDPH

lundi 26 août 2019

Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées a été accueillie le mercredi 21 août à la MDPH de Saint-Denis dans le cadre de sa visite officielle dans notre île. Accompagnée de Claire Compagnon, déléguée interministérielle à la stratégie autisme et neuro-développement, la secrétaire d’Etat a confié être agréablement surprise par le cadre d’accueil réservé aux usagers de la MDPH. Déva Radakichenin, le directeur avait en effet tenu à présenter la politique d’accueil de la MDPH en mettant en avant la volonté de la structure de proposer un cadre agréable et respectueux au public.
 
Cette visite s’est poursuivie par une table ronde avec les professionnels et quelques partenaires de proximité de la MDPH. Sophie Cluzel avait souhaité échanger avec le personnel sur l’évolution de leur métiers dans un contexte de changement des pratiques porté par l’Etat. Elle a ensuite consacré du temps aux usagers venus à sa rencontre dans le cadre d’une permanence citoyenne.
 
La table ronde avec le personnel de la MDPH
Cyrille Melchior, accompagné de quelques élus, a ouvert la table ronde. En tant que Président de la MDPH Il a fait le constat que la MDPH fonctionne plutôt bien en citant les conclusions de la chambre régionale des comptes avec une volonté d’amélioration continue de ses missions. Sensible à l’amélioration du cadre de vie des personnes en situation de handicap, Sophie Cluzel a souligné l’intérêt d’appliquer les nouvelles mesures de simplification mises en place par le gouvernement, notamment l’attribution des droits à vie, comme l’AAH, l’AEEH, la RQTH ainsi que les changements d’outils (nouveau formulaire, nouveau système d’information, Plan d’accompagnement global,…). Pour elle, c’est un contrat gagnant-gagnant pour tous dont les MDPH. Les professionnels ont insisté sur la nécessité d’un temps d’adaptation des méthodes de travail et d’appropriation de ces réformes. Pour la mise en circulation du nouveau formulaire de demande MDPH par exemple, la MDPH fait le constat d’un allongement des temps d’écoute, d’aide et d’enregistrement des demandes depuis le 1er janvier de cette année tout en reconnaissant la pertinence de ce changement pour mieux comprendre les besoins et les attentes des usagers. Le directeur a fait valoir que l’appréciation de la qualité de service de la MDPH ne doit plus s’apprécier uniquement sur le critère exclusif de délai de décision mais sur un ensemble de critères plus qualitatifs sur le service rendu au public.
 
Sophie Cluzel a tenu à saluer le travail de la MDPH pour son engagement et son professionnalisme. Elle a invité la MDPH à faire remonter les difficultés et ses propositions pour renforcer l’impact des réformes. Les participants à la table ronde ont exprimé collectivement leur satisfaction sur les échanges (avec peu de protocole) qui ont eu lieu, même si le temps était un peu court. La secrétaire d’Etat a été très attentive aux réalités opérationnelles dans la mise en œuvre des réformes par les professionnels. Cyrille Melchior a conclu la table ronde en remerciant la secrétaire d’Etat et tous les participants sur la qualité du dialogue et des pistes de proposition de travail pour améliorer davantage la place des personnes handicapées et leurs aidants dans la société.
 
La permanence citoyenne avec les personnes handicapées et leur famille
Temps fort également de la visite de terrain, la secrétaire d’Etat a tenu une permanence citoyenne pour rencontrer tous les usagers qui attendaient (parfois même depuis le matin pour certains d’entre eux). Près de trente personnes ont été reçues par Mme Cluzel et Déva Radakichenin soit collectivement, soit individuellement. A la fin des rencontres, les usagers quittaient la salle d’entretien avec le sourire, soulagés d’avoir pu exprimer leurs difficultés quotidiennes et aussi pour certains leurs propositions. La permanence citoyenne qui aura duré plus de deux heures a été très appréciée par tous, du fait de la proximité des échanges avec la secrétaire d’Etat qui s’est montrée très à l’écoute et soucieuse d’améliorer le cadre de vie des usagers.

Rappel : Au 31/12/2018 on compte à La Réunion 52 000 personnes concernées par la reconnaissance du handicap, soit 6.1 % de la population réunionnaise. Pour en savoir plus, découvrez l’article sur la note statistique de la population MDPH en cliquant ici.
 
Petit retour en images de la visite de Sophie Cluzel en cliquant du l’icône ci-dessous :


© 2014-2017 - Tous droits réservés MDPH de la Réunion | Plan du site | Contacts | Mentions légales |

Groupement d’Intérêt Public (GIP) sous tutelle administrative et financière du Conseil Départemental de la Réunion et créé le 13 janvier 2006 par l’Etat, le Conseil Départemental et les Caisses de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales

Logo de la Préfecture de la Réunion      Logo de l’Académie de la Réunion      Logo de la Caisse de Sécurité Sociale de la Réunion      Logo de la Caisse d’Allocations Familiales      Logo du Conseil Général de la Réunion

CSS Valide !

XHTML 1.1 Valide